loupe

Toutes piècesflèche vers le bas

Toutes pièces

plusDéposer une annonce

Accueil triangle Du fil à retordre

Du fil à retordre

avatar

admin

barre verticale

0
commentaires

Les dégâts..

Maintenant que les dessous de Sandrillonnette sont enlevés, on ne peux que constater l’étendue des dégâts. Et cette voiture va me donner du fil à retordre. Clairement, Il va y avoir un gros travail de carrosserie à faire.

En parlant de fil, c’est la prochaine étape. Débrancher tout le câblage, le faisceau électrique complet.

Pour cela, je démonte toutes les lampes, feux de position, clignotants et phares toujours en prenant la précaution de garder la moindre vis ou le moindre écrou sous sachet plastique dûment étiqueté.

Je démonte également les commodos, sélecteurs et autres commandes en prenant des photos avant de débrancher les fils et en prenant le soin de mettre une étiquette sur chaque extrémité en y inscrivant sa fonction et son lieu de connexion. On ne sait jamais, vous n’aurez peut-être pas la chance de trouver le plan du faisceau électrique de votre ancienne.La tâche la plus compliquée consiste à débrancher sous le tableau de bord. Inutile de tenter l’opération sans déposer ce dernier. Mes doigts et les pinces ne passent pas de toute façon.

Immortaliser ce moment !

A nouveau, mon appareil photo entre en action pour immortaliser tous les orifices de passage. Dans les ailes, dans le tablier avant, les parois du compartiment moteur, dans l’habitacle et aux ailes arrières.Maintenant, au tour du moteur d’être privé de jus. Il faut débrancher la dynamo, le démarreur, la bobine, l’avertisseur sonore (klaxon)

Voilà, en tirant les câbles doucement au travers des caoutchoucs d’étanchéité, j’ai réussi à retirer l’araignée accrochée aux parois. La fée électricité ne reviendra pas réveiller Sandrillonnette avant quelques temps

A bon entendeur, quelques conseils : 

Certaines voitures anciennes, notamment les Avant- Guerre, ont reçu des adaptations au fil du temps pour se conformer à une législation automobile en perpétuelle évolution sécuritaire. Les clignotants et feux de positionnement sont venus enrichir l’équipement et des câbles ont pu être ajoutés à postériori. Le plan original du câblage peut être dépassé.

Ne coupez pas le faisceau électrique en morceaux. Débranchez chaque extrémité et posez une étiquette indiquant sa fonction et son point d’attache sur chaque extrémité de câble. Essayez de garder l’ancien câblage comme modèle.

Recherchez une documentation sur le câblage du modèle de votre voiture ou un club qui aurait fait le plan du faisceau. A défaut, commencer à rechercher un professionnel expert en câblage d’automobile ancienne. Demandez-lui un devis sur la base du faisceau électrique que vous lui présenterez et choisissez avez lui les câbles souhaités (gaine avec aspect ancien ou câbles refaits à l’identique).

Notez les étapes de votre démontage, faites une chronologie datée des phases de démontage. Il vous sera ainsi plus facile de refaire l’historique de votre restauration et en constituer un bel album.

barre horizontale Derniers articles

Faites le plein

07/04/19

Un départ sous haute tension !

08/04/19

Envoyez la vapeur !!

09/04/19

Vous allez atteindre les 300Km/h!

09/05/19

FIAT Tipo élue voiture de l’année 1989 en Europe

22/05/19

À plus de 400km/h!

29/05/19

PAULINE et sa Jeep HOTCHKISS M-201

24/06/19

ROGER et sa Monaquatre

25/06/19

PASCAL est l’attraction

26/06/19

17éme Edition des Belles Mécaniques

26/06/19

barre horizontale Catégories

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de